J’adore la soupe, j’adore la soupe, j’adore la soupe. Juste au cas où vous ne l’auriez pas tout à fait compris je vous le redis une dernière fois, J’ADORE la soupe. Si je devais choisir mon dernier repas avant ma mort, ce serait assurément de la soupe. Si vous voulez me faire plaisir, offrez-moi un (ou 2) bon(s) bol(s) de soupe. Comptez-vous chanceux, j’aurais pu demander une assiette de crabe des neiges.

Il m’est très difficile de choisir celle que je préfère parce que j’ai quelques recettes de soupe que j’aime vraiment beaucoup, passionnément, à la folie. La soupe aux légumes est parmi celles-ci. C’est économique, c’est un vide frigo et c’est tellement réconfortant. Lorsque vous avez pleins de petits restants de légumes, hop vous les mettez dans le chaudron et le bac à légumes est prêt à recevoir l’épicerie de la semaine.

Si vous avez l’habitude de conserver votre bouillon de cuisson de légumes, c’est la recette parfaite pour l’utiliser. Sinon, du bouillon de poulet maison ou du commerce fera parfaitement l’affaire. On ne se casse pas la tête. Il vous faut donc du bouillon, des légumes, des épices et 2 petites heures pour préparer une soupe qui vous consolera de toutes vos peines si vous savez la déguster avec toute l’attention et la passion qu’elle mérite.

Depuis que j’ai seize ans, je fais de la soupe aux légumes. J’ai donc quelques années d’expérience où j’ai eu l’occasion de raffiner ma recette. C’est là que ma tante Odette arrive dans l’histoire. Il y a une dizaine d’années, j’ai appris le secret de sa soupe. Plutôt que de couper en petits morceaux les carottes et le rutabaga, elle les laisse en gros tronçons pour les piler par la suite ce qui donne une soupe très épaisse et onctueuse. Croyez-moi, ça fait toute la différence. Merci ma tante.

Voici ma recette de soupe aux légumes :

INGRÉDIENTS
1 gros oignon haché
4-5 branches de céleri (ou encore mieux, un cœur de céleri avec toutes les feuilles) coupé en petits morceaux 3 grosses carottes pelées et coupées en 2 morceaux.
1/2 petit rutabaga coupé en 3-4 larges tranches
1/4 de chou haché finement
1/2 tasse de maïs surgelé
1 boîte de 14 oz de tomates en dés
1 ou 2 feuilles de laurier
1 cuillère à thé de thym séché
Poivre noir fraichement moulu
Une grosse noix de beurre
Un peu d’huile d’olive
12 tasses de bouillon de légumes ou de poulet

Note :
Vous pouvez ajouter tous les autres légumes que vous avez sous la main, mais j’éviterais les poivrons qui donnent un goût amer (je l’ai essayé plusieurs fois) et les courgettes qui ne supportent pas une si longue cuisson. Vous pouvez aussi mettre des légumineuses et de l’orge en ajustant le temps de cuisson. Ma mère en met toujours et c’est très réussi. Il y a quelques années, j’ajoutais toujours des petites nouilles, mais comme je fais de grandes quantités pour en avoir le lendemain et en congeler, les nouilles gonflaient trop. Maintenant, je préfère y mettre que des légumes.

 

MÉTHODE
Préparer les oignons, le céleri, les carottes, le rutabaga, le chou et faire tomber dans le beurre et l’huile avec le thym et les feuilles de laurier dans un grand chaudron. Une fois les légumes bien ramollis, ajouter le bouillon. Porter à ébullition et laisser mijoter 45 minutes. Retirer les carottes et le rutabaga, les piler grossièrement à l’aide d’un pile patate manuel et remettre la purée de gros morceaux dans le chaudron avec la boîte de tomate. Porter de nouveau à ébullition et laisser mijoter une autre demi-heure. Ajouter le maïs et laisser cuire 10-15 minutes et c’est prêt.

Chez mes parents (et chez ma tante Odette), il y a toujours des pots de soupe en conserve qu’on ouvre et réchauffe simplement. C’est vraiment pratique. Personnellement, je n’ai pas le temps de faire des conserves avec mes pots. C’est long et j’ai toujours peur de ne pas avoir tout stérilisé et de perdre ma soupe. C’est si bon, je ne veux pas en perdre la moindre goutte. J’ai la chance d’avoir un petit congélateur au sous-sol. Je congèle donc mes pots de soupe. C’est un peu plus long au moment de la manger parce qu’il faut décongeler la soupe, mais je préfère ça. Pour le lunch au bureau on apporte un pot de soupe (qui dégèle doucement dans le sac à lunch en gardant le yogourt au frais), une petite boîte de thon et un bout de baguette et ça fait un super lunch préparé en 2 minutes. Si vous faites la recette, revenez me dire si vous l’avez aimée. Bon appétit!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...