Ok je sais, c’est honteux pour une Québécoise. Je n’ai jamais cuisiné de pouding-chômeur. Bon maintenant vous savez.
Sans raison précise, ce gâteau ne m’a jamais vraiment attiré en tant que cuisinière. En fait, si j’y réfléchis bien, je peux avancer une hypothèse. Je suis une personne très visuelle. Je cuisine un peu (beaucoup) pour le plaisir des yeux en plus du bonheur de me régaler. Le pouding-chômeur est un dessert mou, sans tenue et un peu terne. Bref, pas dans ma liste.Puisque c’était la saison des sucres au Québec, j’ai fait provision de sirop d’érable et j’avais envie de cuisiner avec notre produit emblématique. J’ai demandé aux enfants s’ils voulaient un pouding-chômeur pour dessert. Ils m’ont répondu : un quoi? Je me suis dit : Là, tu es en train de manquer à leur éducation culturelle. Il est grand temps d’y remédier. Ma grand-mère m’a envoyé un clin d’oeil du haut du ciel.

J’ai trouvé la recette sur le site à la di Stasio(par Caroline Dumas), dans la liste des recettes les plus populaires. Je voudrais donner un coup de chapeau aux concepteurs du site pour avoir inclus 2 fonctions très intéressantes. La première permet de choisir les mesures impériales ou métriques. Ça facilite la vie. Plusieurs sites offrent déjà cette fonction, mais la 2e est encore plus intéressante. On peut choisir la demi-recette, la recette simple, double ou triple. C’est génial. J’ai choisi la demi-recette qui m’a donné 6 portions. C’était parfait.Lorsque ce fut prêt, les enfants et mon mec ont englouti leur part rapidement demandant illico du gâteau dans leur lunch du lendemain. De mon côté, je n’ai grignoté que quelques petites bouchées. Le gâteau était chaud et vraiment trop sucré pour moi. C’est le lendemain que je l’ai trouvé fantastique. Il restait une petite potion qui avait un peu séché. La sauce était vraiment plus consistante. C’était presque un caramel. J’ai tout mangé, à même le plat de cuisson que j’ai bien raclé, sans attendre que mon café soit prêt. Miam, miam!

Il y a des recettes qui sont meilleures le lendemain. Le pouding-chômeur est de celle-là.

Voici la demi-recette

Ingrédients

  • 9 oz de sirop d’érable
  • 9 oz de crème à 35 % de m.g.
  • 1/4 tasse de beurre à la température ambiante
  • 0.5 tasse de sucre
  • 1 oeuf
  • 1 tasses de farine
  • 1 c. à thé de poudre à pâte
  • 0.5 pincée de sel
  • 1/4 tasse de lait

Préparations

Préchauffer le four à 200 °C (400 °F).Dans une grande casserole à fond épais, porter à ébullition le sirop d’érable et la crème en surveillant pour éviter tout débordement. Laisser bouillir de 3 à 4 minutes puis retirer du feu.

À l’aide d’une mixette, battre le beurre et le sucre. Ajouter les oeufs et battre environ 2 minutes. Mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Incorporer les ingrédients secs à la préparation aux oeufs en alternant avec le lait. Verser la préparation dans un moule rectangle de 32 X 23 cm ( 13 X 9 po). Couvrir de la préparation de sirop d’érable et cuire au four pendant 30 minutes.

Variante Vous pouvez cuire le pouding dans des petits moules individuels. Vous pouvez déposer quelques framboises fraîches dans les moules avant de couvrir de la pâte.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...