Parce qu’on est jamais trop prudent, voici une bonne recette pour une bonne santé mentale. J’ai découvert cette recette il y a une douzaine d’années, dans un livre de recettes végétariennes que j’ai reçu en cadeau. Depuis, à chaque automne, de fait du Bortsch. À la lecture des ingrédients, ce potage a immédiatement suscité mon intérêt. Betteraves, champignons, pomme, poivron rouge… Étrange mélange que je me suis dit, je dois absolument essayer cette recette.
Ce potage, à base de betterave, est originaire de l’Europe de l’Est. Il fait partie des plats typiques de la Russie, de la Pologne, de la Lituanie et de l’Ukraine. Certains le mangent froid. Pour ma part, je préfère nettement la version chaude.

Malgré qu’elle pousse abondamment dans nos sols et qu’elle se conserve merveilleusement bien, la betterave pourrait être exploitée davantage chez nous. Nous connaissons tous les betteraves marinées qui font parties de notre héritage culinaire, mais on la voit peu en dehors des pots Masson. Pourtant, ce légume racine, savoureux et sucré à souhait, possède des propriétés très intéressantes insoupçonnées sur le plan nutritionnel. Voici ce que Wiki en dit :

Les racines de Beta vulgaris contiennent une quantité
significative de vitamine C et les feuilles sont une source de vitamine
A. Elles sont également sources de fibres, d’acide folique et
d’antioxydants. Les racines sont également riches en bétaïne (N,N,N-trimethylglycine).

La betterave est riche en nitrates qui se transforment en nitrites grâce à des bactéries de la bouche. Ces nitrites sont impliqués dans la vasodilatation et la fluidification du sang, ce qui améliore l’afflux de sang dans certaines zones du cerveau qui, avec le temps, sont moins perfusées.
Une dose quotidienne de jus de betterave peut potentiellement prévenir
la démence et la baisse cognitive en améliorant cet afflux sanguin
cérébral2

 

Sur Cyberpresse, on dit aussi que le jus de betterave est bon pour le cerveau.

Parce que personne ne souhaite devenir sénile, planifiez immédiatement le bortsch à votre menu de la semaine. Pour irriguer votre cerveau régulièrement, doublez la recette et congelez des pots pour les semaines suivantes. Bon… les betteraves se retrouvent encore en pot, mais ce n’est qu’un détail.

 

INGTÉDIENTS:

1 oignon haché
450 g (1 lb) de betterave crue pelée et coupée en julienne
1 grosse pomme à cuire en julienne
2 branches de céleri en julienne
1/2 poivron rouge en julienne
115 g (4 oz) de champignons en julienne
25 g (1 oz) de beurre
2 c. à soupe d’huile de tournesol
2 l (8 tasses) d’eau (je mets du bouillon de poulet)
1. c. à thé de graine de cumin
1 pincée de thym sec
1 grosse feuille de laurier
Le jus d’un citron
Quelques brins d’aneth frais
Sel et poivre
Crème sure

 

MÉTHODE:

• Mettre tous les légumes dans une grande casserole avec la pomme, le beurre, l’huile et 3 c. à soupe de bouillon ou d’eau.

• Incorporer les graines de cumin et faites chauffer 1 minute, puis ajouter le restant d’eau ou de bouillon, le thym, la feuille de laurier, le jus de citron et l’assaisonnement.

• Porter à ébullition, puis couvrir. Faire mijoter environ 30 minutes.

• Passer au mélangeur pour en faire une purée liquide.

• Remettre dans la casserole pour réchauffer et rectifier l’assaisonnement au besoin

• Servir avec un nuage de crème sure et quelques brins d’aneth frais

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...