Êtes-vous parent d’une fillette? Je ne sais pas si c’est le cas chez vous, mais ici, la chambre à coucher de Pinotte est un vrai capharnaüm. En une seule journée, elle est capable de dévaster sa chambre telle une tornade dans le Midwest étasunien.
Ma Pinotte a une âme artistique. Elle trouve de la beauté et de l’intérêt dans tous objets (j’aurais tendance à dire dans toutes les cochonneries, mais je vais rester polie) qui lui tombent sous la main. Ainsi, elle se crée des mini-ordinateurs portables avec des cartons d’emballage de paquets de gommes, elle se fait des breloques avec des attaches à pain, conserve les étiquettes de vêtements, des bouts de papier de toutes sortes, des billes, des fils, des morceaux de bois ou encore de styromousse, qu’elle planifie, UN JOUR, d’utiliser dans un de ses multiples projets. Ça, c’est en plus des vêtements qui jonchent le sol. Elle peut de changer de vêtements 3 fois par jour (c’est qu’elle est coquette ma Pinotte). Bref, cette chambre à coucher me donnait de l’urticaire chaque fois que j’y mettais les pieds.

 

Avec mon Mec, une journée ou Pinotte était absente, nous sommes entrés dans sa chambre avec une poubelle, un bac à recyclage, un seau d’eau et l’aspirateur. Après avoir tout trié et lavé, j’ai enfin pu organiser sa chambre.

 

Malgré sa petitesse, cette pièce n’est pas, et ne sera jamais, de style minimaliste. Ça irait à l’encontre de la personnalité de Pinotte. Nous avons donc décidé de lui donner beaucoup de petits rangements afin qu’elle puisse exposer ses (innombrables) objets favoris.

J’avais à la maison un petit module de rangement à trois compartiments où 3 boîtes s’y glissaient tel de petits tiroirs. J’ai décidé de peindre le module et les 3 boîtes de la même couleur que deux des murs de la chambre et de les fixer au-dessus du bureau de travail. Le module de rangement et les crochets à droite du bureau étaient là depuis longtemps.

Pour ranger sa multitude d’objets par type, j’ai acheté plusieurs pièces en milk glass. Il est important, lorsqu’il y a beaucoup d’objets, d’avoir un fil conducteur entre ceux-ci afin d’harmoniser le tout. Dans le cas de cette pièce, le matériau et la couleur sont mes fils conducteurs. J’ai donc acheté dans des magasins d’occasion des caches-pots, des sucriers, sauciers, coupe, etc., et leur ait donné une 2e vocation.

La dame qui nous a vendu notre maison nous a laissé un vieux miroir au cadre doré. Nous l’avons peint en blanc et accroché au-dessus de la commode.
Le tapis et la housse de couette ont été achetés chez Ikéa lorsque Pinotte n’était qu’un bébé. À mon grand étonnement, le tissu a vraiment bien résister à de nombreux lavages. La couverture au pied de lit est un magnifique ouvrage de tricot que j’ai trouvé pour quelques dollars dans un magasin d’occasion. Je ne connais pas la mamie qui l’a tricotée, mais je l’en remercie. Les couleurs sont parfaites.
Ce qu’il faut retenir, de cet aménagement, c’est qu’il est possible d’avoir beaucoup d’impact avec très peu de moyens. Un galon de peinture, quelques objets sur le même thème (préférablement recyclés), des tissus agencés et un peu de créativité. Ont peut faire beaucoup de choses avec ce qu’on a sous la main. Il suffit de voir ce qu’on a avec un nouveau regard.
Lorsque Pinotte est rentrée à la maison et qu’elle a vu sa chambre, elle a lancé un grand : « WOW! » Elle nous a promis que dorénavant, sa chambre resterait toujours à l’ordre. Humf, j’ai bien hâte de voir ça moi
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...