Chers amis,

C’est bien malgré moi que je n’ai pas écrit sur le blogue durant les derniers mois. Je n’ai pas cessé de créer et d’explorer de nouvelles recettes (parfois au grand dam de ma famille!), mais je n’avais tout simplement pas le temps de les mettre en mots et en images. C’est en faisant de la recherche sur des photographes et plus particulièrement en échangeant avec Sarah Scott, une portraitiste hors de l’ordinaire, que je me suis rendue compte que ce projet de blogue me manquait. Même si, la plus part du temps, je ne fais pas de mise en scène élaborée, que mes images sont plus de l’ordre du snap-shot que de la composition étudiée, le simple fait d’utiliser mon appareil et de représenter un sujet qui me passionne, me comble de joie.

Pour mon retour sur le blogue après plusieurs mois d’absence, il faut absolument que je vous parle de la recette de Monkey Bread, ou le brioché au caramel, parue dans le dernier magazine Ricardo. Un pur délice. Je n’ai jamais osé faire du pain ou des pâtes. Ce n’est que depuis que je me suis offert un mélangeur sur socle que je m’y risque. Hier après-midi, je me suis lancée même si je n’étais pas sûre de moi.

Ayant une expérience très limitée en boulangerie, chacune des étapes m’angoissait un peu. Toutefois, cette brioche a été un réel succès. Faire lever la pâte a été mon principal problème. Je l’ai d’abord laissé reposer tranquillement sur le comptoir, couverte d’un linge humide, tel que mentionné dans le magazine, mais celle-ci restait bien plate au fond du bol. Ce n’est que lorsque je l’ai déposé au centre de la cuisinière près d’un rond où mijotait un gros jambon que la pâte s’est un peu réveillée. Sur le site de Ricardo, Elainecharb a laissé ce commentaire qui devrait vous aider à faire lever la pâte. Voici ce qu’elle dit :

 Si comme moi vous vous demandez ce qu’est un endroit tiède et humide, c’est le micro-ondes dans lequel vous aurez fait chauffer une tasse d’eau chaude juste avant d’y laisser gonfler la préparation!

C’est un bon truc que je retiendrai pour la prochaine fois dans l’éventualité où je n’aurais pas de jambon à faire mijoter! Après une petite promenade à l’extérieur pendant que la brioche cuisait, nous sommes rentrés dans la maison qui embaumait le pain chaud, la cannelle et le caramel. Je dois avouer que c’est pour moi une odeur irrésistible. Petits et grands se sont bien régalés. Je vous invite à essayer cette recette, c’est un succès assuré même si comme moi, vous n’avez pas d’expérience en boulangerie.

 

Vous trouverez la recette du Monkey Bread ici

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...